motorcycle fto Tee shirts Website Design
More WEBDESIGN Eric BLANCHARD

Agenda 2015

  • 5 février, 2015
    déjeuner amical à Paris et visite du salon Rétromobile
  • GP tours
  • Primtemps 2015

    Restitution de la plaque souvenir des usines Rolland pilain - Simply Market - rue Gireaudeau Tours

  • Samedi 30 mai, 2015

    Transport des auteurs parisiens à l’occasion du 7ème Chapiteau du livre, 2Parc de la Perraudière, Saint-Cyr-sur-Loire

15 aout, 2014
Rassemblement Rolland Pilain à Marçon (Sarthe)

Annonces

Archives

Les anciens événements
Le Centenaire en 2006, les journées du patrimoine 2008...

 

Editorial de Claude Rouxel - 2006 une année mémorable !

Ce centenaire Rolland-Pilain que nous attendions et préparions depuis vingt ans, le voici donc terminé. Une fois qu' un événement très attendu s' est produit, on éprouve toujours un sentiment étrange, un mélange de satisfaction et de frustration. Satisfaction d' avoir atteint son objectif et d' avoir réussi. Frustration de se dire que les choses sont révolues: on se sent un peu comme invalide, n' ayant plus la pression que l' on a connue, il vous manque quelque chose. Heureusement, bien vite c' est la satisfaction du devoir accompli, et bien accompli, qui prédomine. Il en va ainsi pour notre centenaire. Egrenons-en rapidement les grands moments à l' intention de la postérité. Ce fut d' abord en novembre 2005 la commémoration de la signature du premier acte d' association entre François Rolland et Emile Pilain. Puis, en février 2006, Rétromobile, avec la Rolland-Pilain Grand Prix du musée Henri Malartre exposée sur le stand de la FFVE. Le Musée Henri Malartre "embrayait" aussitôt après avec son exposition Rolland-Pilain qui se tenait en ses murs jusqu 'a fin mai. Un mois plus tard, c' est naturellement en Touraine que se déroulait la suite de nos manifestations : les expositions à l' Hôtel de Ville et à la Chambre de Commerce, le rallye de trois jours étendant la célébration de ce centenaire à divers lieux du département. Ce furent ensuite notre présence à Fondettes, à Joué-les-Tours,.. et nous avons conclu en beauté‚, puisque nous avons pu, non sans émotion, fouler du pied le parc du Grand Montsoudun et découvrir le salon de François Rolland lors des Journées du Patrimoine. Avec un tel bilan, comment la satisfaction ne l' emporterait-elle pas sur la frustration ? Une amertume, et de taille, subsiste pourtant : cette année de fête a été endeuillée par la disparition de deux de nos amis, Claude Gouais, d' abord, notre Président peu après. Nous évoquons leur mémoire en d' autres pages. La tristesse accompagnera donc toujours le souvenir de notre centenaire. A l' issue de cette année marquante, le temps est venu des remerciements. C' est à Jean Blanchard qu' il revient de dire les mérites de tous ceux qui ont travaillé avec lui au succès de ces diverses manifestations, mais je sais qu' il va être incomplet et oublier celui qui en a été le maître-d' oeuvre, le coordonnateur: lui-même. Je sais ce que représentent de soucis, de fatigue, d' anxiété parfois, la tenue d' une assemblée générale, l' organisation d' une exposition, d' une participation à une manifestation extérieure, et si je n' ai pas connu ceux que causent un rallye (malheureusement !!) je les imagine sans peine. Jean Blanchard a eu tout cela à gérer à la fois, et à la puissance 2 ou 3 : la présence à Rétromobile, l' organisation de l' exposition à Rochetaillée, nos participations à Joué, à Fondettes, au Grand Montsoudun, et j' en oublie certainement. Et le clou, si l' on peut dire: trois rallyes et deux expositions se déroulant simultanément. Nous lui devons énormément et nous ne le remercierons jamais assez. Je ne me lasserai jamais non plus de répéter qu' il a donné une autre dimension à notre association. C' est un homme orchestre, qui joue de bien des instruments... Il agit toujours avec discrétion et abat un travail colossal. Mais, je vous le demande, aidez-le, il ne pourra éternellement cumuler plusieurs fonctions... Certains l' aident déjà beaucoup, je l' évoque par ailleurs, mais il faut absolument qu' un candidat au poste de Secrétaire se déclare: ce n' est pas un titre honorifique, cela représente du travail, et pour le moment c' est Jean qui doit l' assurer ... en plus de tout le reste. Enfin, aux remerciements qu' il fait, je voudrais ajouter les miens : merci … nos fidèles"partenaires", sans lesquels nous ne pourrions que végéter, merci … tous les propriétaires de Rolland-Pilain, c' est une telle joie que d' en voir autant rouler et de si belles, merci enfin … tous les adhérents de leur amitié. A l' issue de cette année, je peux vous dire en toute sincérité que, tous, vous m' avez comblé. Claude Rouxel

 

Rolland Pilain... La presse en parle

 

En savoir +